Le Coin des Penseurs Tranquilles Index du Forum
 
S’enregistrer
 
Le Coin des Penseurs Tranquilles Index du Forum FAQ Rechercher Membres Groupes Profil Se connecter pour vérifier ses messages privés Connexion
 
Démocratie et Religion: Marcel Gauchet conference a l'Instit

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Penseurs Tranquilles Index du Forum -> Les rapports -> Colloques et séminaires
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Jarnac
Penseur réfléchi
Penseur réfléchi

Hors ligne

Inscrit le: 08 Mar 2010
Messages: 71
Localisation: diverses et variées
Masculin
Point(s): 0
Moyenne de points: 0

MessagePosté le: Jeu 11 Mar - 22:04 (2010)    Sujet du message: Démocratie et Religion: Marcel Gauchet conference a l'Instit Répondre en citant

 Ce sont mes notes sur la conférence de Marcel Gauchet a la Catho il y a déjà fort longtemps, elle sont un peu brouillon mais la conférence était un peu brouillonne. 
Citation:
Introduction


Proposer les éléments principaux de la grille d’analyse?
Question
1) Comment comprendre la religion?
2) Comment comprendre le processus de sortie de la religion qui est la caractéristique de la modernité occidentale
2) Ou en somme nous de ce processus




Pour comprendre le passé religieux nous devons nous dégagé de notre préconçu
Pour nous modernes la religion consiste de croyances, dogmes, rites
C’est une pensé récente qui nous cache le rôle du religieux dans le passé.
La religion était une manière d'être des société, un mode de structuration du monde humain social. C’est en comprenant cela que l’on peut comprendre le désenchantement du monde moderne.
Que représente le passage dans un nouveau mode de structuration.




I


L’on peut résumer cette REVOLUTION en parlant du passage d’un civilisation hétéronome (loi de l’autre) à autonome.


STRUCTURATION de la religion 4 aspects: La tradition, domination, hiérarchie cour.


Structuration: organisation dans le temps sous le signe de dette envers les ancêtres
Tradition désigne la supériorité des modes ancestrales sur le présent de sorte que les habitants du présents n’ont rien à inventer il n’ont qu’a si plier.


Structuration: Pouvoir, soumission au divin, a un pouvoir sacrée par nature supérieur Qui n’est légitime que parce qu'il forme le fondement.


Structuration Hiérarchie entre les être, c’est leurs inégalité qui les tient ensemble. Il faut des supérieur et inférieur pour tenir la société en commençant par la famille


Structuration: Inclusion chacun existe ue par l’appartenance à sa communauté qui lui commande ce qu’il doit faire. Le tout précède et domine les partie pour exister il faut être inclus dans une société.




La révolution c’est le reversement terme pour terme de ces aspect


Individualisme
Égalité
Représentation
Histoire.


Le rapports entre le tout et les partie se renverse l’individu la partie est avant la société, le tout la société n’existe que par lui.
Ce renversement affecte tout à commencer par la famille.
Il n’y a plus d'inférieur et supérieur par nature, égalité de dignité.
Seul leur accords par égalité peut les liées ensemble.
Le pouvoir dominait la collectivité grâce au caractère surnaturel maintenant il doit sortir de la communauté politique, il doit sortir de la société, il n’en n’et que la représentation
La société obéissait a la tradition elle obéit a l’histoire au sens du terme.
Toute société est historique elle change même malgré elle. La différence de société moderne c’est qu’elle depuis très réçament s’organise en vue de leur propre changement, se constitue en prévoyant leur propre changement.
C’est un temps, société pour le futur, nos société sont devenu économique.


Sortie du religieux: révolution juridique, anthropologique, politique, temporel=futuriste.
Un révolution de l’autonomie puisque qu’elle invente un monde d’individu qui se donne leur propre loi, s’auto-gouverne, s’auto-produit dans le Temps.


D’où vient ce changement?
Seul un cadre chrétien pouvait permettre cette émergence.


Ou en sommes nous de ce processus.


La grande erreur est de croire qu’il est derrière nous. Au contraire il s’est « mondialisé » à des civilisation qui n’ont pas les éléments endogène pour faire ce processus.


Nous en somme à un moment crucial de ce processus
Nous en étions à une opposition Démocrates/ Religieux.
Le grand changement est la fin de cet antagonisme.
La sortie de la religion ne signifie nullement la disparition des croyances religieuse. Discussion entre mort de dieu et défense du trône et de l’autel. Les deux avait torts, les croyances et le processus ce sont séparés.
Les chrétiens sont devenu démocrate. La disparition du christianisme religieux, évaporation christianisme sociologique et politique.
L’objet de la religion n’est plus de définir ce que doit être l’organisation humaine il est d’une autre nature. Cela ne veut pas dire que les chrétiens ne peuvent rien dire en tant que chrétiens sur la politique. Mais ce n’est plus le but de la religion. La laïcité l’a emporté cette défense de officialisation de l’église pour prouver qu’elle était du coté du législateur n’a pas de sens dissolution du christianisme sociologique et politique.
La religion étaient la pour organisé la vie le rite prédominait sur le fond, cette religion là et derrière nous, cela ne veut pas dire la fin du christianisme.


La démographie des croyants recule car l’adhésion d’un rite social, traditionnel recule, l’adhésion religieuse croit. Elle devient une religion de convertis.
Il n'y a pas moins de Croyants qu’avant.


En revanche si le poids sociologique des religion recule en Europe et au USA, c’est un nouvel age de leur parcours qui s’ouvre pour le religieux.
Les religieux étaient jusque là reliés à l’ordre social, ils en sont dégagé la Religion donc la chance de se réinventer.


Cette séparation de la foi religieuse et du pouvoir public a pour effet de réhabilité la visibilité publique et légitimation des religion.
Du point de vue du droit public la religion ne peuvent avoir de statut officiel mais ont en public un rôle latent pour éclairer le politique.
Car le problème du pouvoir public spirituellement neutre il est donc menacé par la trivialité. Il ne peut se prononcé sur les valeurs ultime et sur les finalité supérieure or il les touche via ses décision.
Nos démocratie mettent les gouvernants aveugles en conséquence de leurs actes.
LES doctrine religieuse reprenne un pouvoir diffus très fort dans ce cadre paradoxal. Elles retrouvent une place publique dans la démocratie car leur fonction est de parler de ces choses dont leurs statut est si problématique dans la démocratie.


Question


La « religion » des droits de l’homme peut elle remplacer les religion?


R: C’est un abus de mots qui n’aurait pas pu être envisagée dans le passé qui montre le regain des religion. Il n’y a au départ que des individu qui sont tous également libre tout le reste s’ensuit donc impossibilité de la religion. L’humanité n’est pas la finalité de l’homme, encore moins dans une société de l’histoire




Démocratie sa force et sa difficulté est de refuser les idée simple. Le syncrétisme ne marque pas. Démocratie délibérative quand on délibère on prend des décisions, à l'intérieur d’un débat qui reste ouvert.
En démocratie on est obligé de penser que l’adversaire détient une partie de la vérité.
La sortie de la religion n’aurait pu ne jamais avoir lieu.
Une autonomie qui ne comprendrais pas ce qu’a été l’hétéronomie serait barbare. (rôle de l’histoire).
Nous nous « dédurkheimisons » car il n’y a plus de sacralisation du social, La religion n’est plus vénération du lien social.


La disparition de la domination institutionnalisé n’a pas fait disparaître les relations dominants-dominé. Théorie optimiste Marxisme ou la domination ne provient que de la propriété moyens de productions.


Q: Y a-t-il de l’universel

R: Oui je le crois, il y a des valeurs universel. Universalité de la science preuve donné par la mondialisation. Cela ne se limite pas à la sciences. Les droits de l’homme sont universel. Qui sont un principes de légitimité disant comment on forme et quel est la finalité des gouvernement.
Les lectures des conséquences non-occidentale seront très différentes




_______________________________________________
"L'existence est le récif sur lequel la pensée pure fait naufrage" S.KIERKEGAARD

"Dans la guerre tout est simple, mais le plus simple est difficile" C.CLAUSEWITZ
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 11 Mar - 22:04 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
lordmagnus
Grand Maître
Grand Maître

Hors ligne

Inscrit le: 23 Jan 2009
Messages: 339
Masculin Balance (23sep-22oct) 馬 Cheval
Point(s): 0
Moyenne de points: 0

MessagePosté le: Jeu 11 Mar - 22:35 (2010)    Sujet du message: Démocratie et Religion: Marcel Gauchet conference a l'Instit Répondre en citant

Arf, ce bon vieux Marcel Gauchet...
Merci bien pour ce compte rendu Jarnac!
_______________________________________________
Time! on whose arbitrary wing
the varying hours must flag or fly,
Whose tardy winter, fleeting spring,
But drag or drive us on to die
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Jarnac
Penseur réfléchi
Penseur réfléchi

Hors ligne

Inscrit le: 08 Mar 2010
Messages: 71
Localisation: diverses et variées
Masculin
Point(s): 0
Moyenne de points: 0

MessagePosté le: Jeu 11 Mar - 23:12 (2010)    Sujet du message: Démocratie et Religion: Marcel Gauchet conference a l'Instit Répondre en citant

De rien j'était en train de trier mes notes quand je suis tombé dessus.
_______________________________________________
"L'existence est le récif sur lequel la pensée pure fait naufrage" S.KIERKEGAARD

"Dans la guerre tout est simple, mais le plus simple est difficile" C.CLAUSEWITZ
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 05:22 (2017)    Sujet du message: Démocratie et Religion: Marcel Gauchet conference a l'Instit

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Penseurs Tranquilles Index du Forum -> Les rapports -> Colloques et séminaires Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation