Le Coin des Penseurs Tranquilles Index du Forum
 
S’enregistrer
 
Le Coin des Penseurs Tranquilles Index du Forum FAQ Rechercher Membres Groupes Profil Se connecter pour vérifier ses messages privés Connexion
 
Expedition de Pyrrhus en Italie.

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Penseurs Tranquilles Index du Forum -> Bibliothèque -> Histoire, Géographie et Economie
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Jarnac
Penseur réfléchi
Penseur réfléchi

Hors ligne

Inscrit le: 08 Mar 2010
Messages: 71
Localisation: diverses et variées
Masculin
Point(s): 0
Moyenne de points: 0

MessagePosté le: Ven 12 Mar - 01:12 (2010)    Sujet du message: Expedition de Pyrrhus en Italie. Répondre en citant

Partie I 
 
 
 
 
 
 
 


 
 
 
 
 
 
 
 


 
 
 
 
 
 
 
 
280 avant J-C Rome consolide son influence et son hégémonie sur l'Italie, un incident diplomatique avec la ville grec de Tarente va rapidement se transformer en conflit armé. Tarente appelle a l'aide le roi d'Epire (un peu prés l' Albanie actuelle) , Pyrrhos (ou Phyrrhus si on latinise le nom) celui rêvant de conquête et d'imiter son lointain parent Alexandre. L'ambition de Pyrrhos ne s'arrête pas en Italie en effet comme le révèle son entretient avec le Philosophe Cinéas 1, il rêve de conquérir l'Italie avant de passer en Sicile et de la préparer une expédition vers la Libye. C'est donc avec ces rêve en tête et après un traversée mouvementée qui sépare ses troupes, il débarque a Tarente. On a souvent reproché a Pyrrhos d'être un mauvais politique or le premier acte de celui ci à Tarente est hautement politique: il ne fit rien et attendit patiemment que ses navires et troupes dispersées par la tempête de la veille se regroupe, pour imposer sa loi sur Tarente. Il fit alors fermer les gymnases, le lieux de promenade, interdire les fêtes et banquets et imposa une conscription des habitants en age de se battre.2 Les Romains en reaction au débarquement de Pyrrhos envoyèrent une armée dirigée par le consul Laevinus, qui se dirigeait vers le camp de Pyrrhos qui se trouvait entre les cités de Pandosia et d'Héraclée empêchant ainsi Pyrrhos de recevoir d'éventuel renfort des cités grecs de Calabre. Pyrrhos offrit alors au Romains de servir de médiateur entre eux et les Tarentins, offre que Laevinus refusa. 
Pyrrhos marcha alors contre les Romains pour leurs empêcher de lui couper la route de ses renforts et se plaça à un endroit favorable proche de la rivière Siris et de la ville d'Héraclée, puis il envoya des cavaliers pour observer les Romains impressionné par la discipline des Romain et par leur ordonnance il se décidât à attendre les renforts avant de livrer bataille.



Les deux forces qui se retrouve face à face sont extrêmement différente, Pyrrhos alignent 20 000 phalangistes, 3000 cavalier professionnel dont les fameux cavaliers théssaliens qui avait gagné une réputation pendant les conquêtes d'Alexandre, pour protéger ses flancs il dispose de 300 hypaspistes troupe d'élite plus mobile que la phalange, il dispose aussi de 2000 archer et 500 frondeur de Rhodes, à ses troupes s'ajoute celle des alliés italiens composée de soldat-citoyen et de cavalier 3 enfin Pyrrhos gardait en réserve 20 éléphants. 


Les Romains ont quant a eux 8 légion ce qui veut dire environ 35 000 légionnaire soutenu par environ 35000 cavaliers4, l'armée de Rome et est composé entièrement de soldat-citoyen qui fournissait eux même leur équipement divisé en Hastati, Principes, Trairii, Vélites et Equites (la cavalerie, seuls les plus riches), les alliés de Rome fournisse des troupes auxiliaires.

Les Romain ne voulant pas laisser le temps au grecs de recevoir leurs renforts traverse le Siris à l'aube faisant passer leur fantassin par un gué et leur cavalier par plusieurs autre endroit, il prennent à revers l'avant-garde de Pyrrhos la forçant a ce retirer, Pyrrhos ordonne a ses phalanges de se mettre en ordre de bataille et engage le combat. Phyrrhos lance ensuite sa cavalerie au secours de son avant garde


Ces deux armées de forces équivalente5 commence donc une bataille rangée , dés ses débuts la bataille est rude ni les phalanges grec ni les légion romaine arrive à prendre les dessus , les grecs faillirent céder quand la fausse rumeurs que Pyrrhos6 avait été tué circula il fallut que celui ci ce montre visage découvert pour que ses troupes reprennent courage7, Il décida alors d'envoyer ses éléphants qu'il gardait jusqu'à la en réserve8 bousculer le flanc gauche des Romains. L'odeur des éléphants panique les chevaux de la cavalerie romaine et les légionnaires effrayé par les bêtes qu'il n'avait jamais vu avant9 commence a se replier, Pyrrhos envoie alors sa cavalerie sur le flanc gauche de l'armée Romaine et mets les Romains en fuite. Les soldats grecs s'empare du camps des romain10

C'est un succès pour Pyrrhos il fait 1800 prisonniers et les Romain ont perdu 7000 hommes, Pyrrhos quant à lui ne perds que 4000 hommes mais ce sont pour la majorité d'entre eux sont des Epirotes et il perds un de ses lieutenant: Megacles, son succès est donc couteux.


Cependant après la bataille d'Héraclée Pyrrhos reçoit ses renfort et un nombre de citées Grec se révolte contre Rome. Pyrrhos s'aventure alors vers le Latium mais il est stoppé à 2 jour de Rome prés de Capoue lorsqu'une nouvelle armée commandée par Laevinus et appuyée par une autre armée commandé par Barbula lui bloque la route de Rome. En net désavantage numérique, 


Pyrrhos en stratège prudent se retire11, les Romain n'ose pas le prendre en poursuite. Ainsi se fini la première campagne de Pyrrhos en Italie, des contacts diplomatique s'établisse entre Rome et Pyrrhos et les Romains envoie Caius Fabricius Luscinus négocier l'échange des prisonniers au main de Pyrrhos.12












 
 
 
 
 
 
 
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
1Plutarque, Vie Parallèles, Pyrrhos XIV 2Les Tarentins qui était hédoniste et épicuriens, s'attendait à ce qu'ils n'est rien d'autre à faire pour sauver leur cité que de jouer les stratèges en chambre, les actes de Pyrrhos ne lui attirèrent donc pas de sympathie

3Plutarque ne donne pas de chiffre mais tout donne a penser que les renforts des alliés était peu nombreux et de piètre qualité.



4Le livre de Tite-Live décrivant les forces romaines pendant cette période a été perdu d'ou l'approximation.



5Les Romain ont l'avantage numérique mais les Epirotes sont des vétérans de nombreuse campagne, de plus la commandement de Pyrrhos soldat depuis l'age de 12 ans et sans aucun doute le plus grand général de son temps est supérieur a celui de Laevinus général compétent mais peu imaginatif.



6Un de ses lieutenant qui portait ses armes a été tué ce qui eu pour effet que l'ai Romain ai cru qu'il avait été tué..



7Plutarque, Vie Parallèles, Pyrrhos XVII



8Pratique courante, dans les guerres entre Diadoques en effet les éléphant sont pas ou très difficilement remplaçables de plus il peuvent paniquer facilement et se retourner contre leurs propres troupes. A Héraclée Pyrrhos utilise donc ses éléphants à très bon escient.



9C'est la première rencontre des romains avec des éléphants, il en rencontreront d'autre 50 ans plus tard au sud de la Gaulle



10Et donc de tout leurs matériels c'est un coup dur pour l'armée romaine.



11Il est probable que se fut la bonne décision engager le combat en des circonstances aussi défavorable était voué a l'échec.



12Cette mission diplomatique est une anecdote intéressante voir Plutarque vie de Pyrrhos  
_______________________________________________
"L'existence est le récif sur lequel la pensée pure fait naufrage" S.KIERKEGAARD

"Dans la guerre tout est simple, mais le plus simple est difficile" C.CLAUSEWITZ


Dernière édition par Jarnac le Sam 9 Oct - 22:55 (2010); édité 7 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 12 Mar - 01:12 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Dr Strangelove
Maître de la Dialectique
Maître de la Dialectique

Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2010
Messages: 809
Localisation: Plou dans la Granteu Alleumagne !
Point(s): 0
Moyenne de points: 0

MessagePosté le: Mer 24 Mar - 00:18 (2010)    Sujet du message: Expedition de Pyrrhus en Italie. Répondre en citant

Bon je vais tenter de faire mon jardinier et de rendre ça lisible. Un effort sur la présentation est un minimum requis. Sinon j'ai tout lu et c'est extremement interessant =)
_______________________________________________
Jack D. Ripper : Général I can no longer sit back and allow Communist infiltration, Communist indoctrination, Communist subversion and the international Communist conspiracy to sap and impurify all of our precious bodily fluids.
Dr. Strangelove: Of course, the whole point of a Doomsday Machine is lost, if you KEEP it a SECRET ??!! Why didn't you tell the world, EH?
Dr. Strangelove: Regrettably, yes. But it is, you know, a sacrifice required for the future of the human race. I hasten to add that since each man will be required to do prodigious... service along these lines, the women will have to be selected for their sexual characteristics which will have to be of a highly stimulating nature.
Dr. Strangelove: It would not be difficult, Mein Führer. Nuclear reactors could - heh, I'm sorry, Mr. President - nuclear reactors could provide power almost indefinitely.


Dernière édition par Dr Strangelove le Mer 24 Mar - 00:31 (2010); édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Jarnac
Penseur réfléchi
Penseur réfléchi

Hors ligne

Inscrit le: 08 Mar 2010
Messages: 71
Localisation: diverses et variées
Masculin
Point(s): 0
Moyenne de points: 0

MessagePosté le: Mer 24 Mar - 00:31 (2010)    Sujet du message: Expedition de Pyrrhus en Italie. Répondre en citant

Minimum je crois etait l'expression que tu souhaitais utiliser. Ce post, il est vrai est assez peu présentable mais ce sont que mes notes très légèrement remaniés. La suite sera plus intelligible (et je restructurerais cette partie, quand j'en aurais le temps).
_______________________________________________
"L'existence est le récif sur lequel la pensée pure fait naufrage" S.KIERKEGAARD

"Dans la guerre tout est simple, mais le plus simple est difficile" C.CLAUSEWITZ
Revenir en haut
Dr Strangelove
Maître de la Dialectique
Maître de la Dialectique

Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2010
Messages: 809
Localisation: Plou dans la Granteu Alleumagne !
Point(s): 0
Moyenne de points: 0

MessagePosté le: Mer 24 Mar - 00:37 (2010)    Sujet du message: Expedition de Pyrrhus en Italie. Répondre en citant

Oui erreur de frappe, le L etant à coté du M sachant que mon netbook est a peine plus grand qu'un cahier petit format ! mais t'inquiete j'ai remasterisé tout ça et c'est tout de suite plus clair. Continue, j'ai hâte de voir la suite !
_______________________________________________
Jack D. Ripper : Général I can no longer sit back and allow Communist infiltration, Communist indoctrination, Communist subversion and the international Communist conspiracy to sap and impurify all of our precious bodily fluids.
Dr. Strangelove: Of course, the whole point of a Doomsday Machine is lost, if you KEEP it a SECRET ??!! Why didn't you tell the world, EH?
Dr. Strangelove: Regrettably, yes. But it is, you know, a sacrifice required for the future of the human race. I hasten to add that since each man will be required to do prodigious... service along these lines, the women will have to be selected for their sexual characteristics which will have to be of a highly stimulating nature.
Dr. Strangelove: It would not be difficult, Mein Führer. Nuclear reactors could - heh, I'm sorry, Mr. President - nuclear reactors could provide power almost indefinitely.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Jarnac
Penseur réfléchi
Penseur réfléchi

Hors ligne

Inscrit le: 08 Mar 2010
Messages: 71
Localisation: diverses et variées
Masculin
Point(s): 0
Moyenne de points: 0

MessagePosté le: Mer 24 Mar - 00:41 (2010)    Sujet du message: Expedition de Pyrrhus en Italie. Répondre en citant

Molière est ma priorité mais la suite arrive.
_______________________________________________
"L'existence est le récif sur lequel la pensée pure fait naufrage" S.KIERKEGAARD

"Dans la guerre tout est simple, mais le plus simple est difficile" C.CLAUSEWITZ
Revenir en haut
Jarnac
Penseur réfléchi
Penseur réfléchi

Hors ligne

Inscrit le: 08 Mar 2010
Messages: 71
Localisation: diverses et variées
Masculin
Point(s): 0
Moyenne de points: 0

MessagePosté le: Jeu 8 Avr - 17:42 (2010)    Sujet du message: Expedition de Pyrrhus en Italie. Répondre en citant

                                                                                                                                                                                                                      Partie II


Nous sommes en 279 avant notre ère, le roi Pyrrhos après le succès relatif de sa dernière campagne1 a passé l'hivers avec son armée en Campagnie menaçant toujours Rome. Avec l'arrivé du printemps et l'échec des négociations avec les Romains Pyrrhos se trouve dans une situation délicate, il sait qu'il ne peut rivaliser avec les Romains qui disposants d'effectif bien supérieur gagnerons une guerre d'endurance. Cependant Pyrrhos compte bien détacher le sud de l'Italie de la domination Romaine pour ce faire il compte gagner une Apulie une victoire qui contraindra les Romains à la négociations.
Phyrros leva donc le camp et attaque les Romains prés de la ville d'Ascalum après un jour de combats confus dans les bois ou les phalanges épirote brise la 6éme légion romane mais ou les alliés tarentins sont défait, Pyrrhos force les Romain a ce battre dans une plaine en envoyant son infanterie légère occuper les terrains accidentés empêchant ainsi les Romain d'esquiver la bataille.


Les armées des deux cotés sont disposé selon la tradition de l'époque: « Pyrrhus, combattant pour les Tarentins, près d’Asculum, suivit le précepte d’Homère , qui met au centre les plus mauvais soldats : il plaça à l’aile droite les Samnites et les Épirotes, à la gauche les Bruttiens, les Lucaniens et les Sallentins, au centre les Tarentins, et fit de la cavalerie et des éléphants son corps de réserve. De leur côté, les consuls distribuèrent sagement leur cavalerie aux deux ailes, et rangèrent les légions au front de bataille et à la réserve, en y mêlant les auxiliaires. Il y avait, le fait est constant, quarante mille hommes de part et d’autre. » .2
La bataille se révèle peu tactique les romains se rue sur les phalanges grec, Phyrrhos engage ses resserves assez rapidement et ses éléphants dévaste l'armée romaine. Cependant ce n'est qu'après un long combat que les Romain cèdent sous le poids de la cavalerie epirotes et commence a fuir.
La nuit venue Pyrrhos garde la maitrise du champ de bataille mais il perds 3500 hommes3 dont beaucoup d'Epirotes. Les Romain de leurs coté ont perdu 6000 hommes soit un peu prés le double mais ses pertes seront vite compensées par des renforts alors que les perte de Phyrros ne peuvent être remplacées.
Après la bataille un des lieutenant de Pyrrhos l'aurais félicité pour sa victoire à quoi il aurait répondu: « Si nous remportons encore une victoire sur les Romains, notre situation sera totalement désespéré »4, c'est de cette bataille que nous tirons la fameuse expression un victoire à la Pyrrhus.






C'est dans cette situation que ce trouvais Pyrrhos quand les cités grecques de Sicile lui lancèrent un appel à l'aide car elle était menacé pas les Carthaginois 5. Sans hésiter Pyrrhos se rendit avec 30 000 fantassin et 2500 cavaliers en Sicile laissant le reste de son armée en garnison à Tarente.
Après quelque escarmouche contre les Carthaginois il s'empara de leur forteresse d'Eryx en menant personnellement l'assaut6 Puis il s'attaque et soumis les Mamertins, peuple régnait sur Messine.
Ils avait alors en peu de temps conquis toute la Sicile a l'exception de Lylibée la dernière place forte carthaginoise.
Pyrrhos comme Timoleon avant lui préparait alors une expédition contre Carthage mais les cités grecques siciliennes se révoltèrent et s'allièrent avec les Mamertins et les carthaginois.7


Pyrrhos voyant que la Sicile est perdu et apprenant les revers de ses alliés Samites contre les Romains traverse le détroit de Messine vers l'Italie mais une flotte carthaginoise l'y attendait et après un bref combat naval il est forcé de débarquer en Calabre ou 10 000 Chambertin l'attendent en embuscade. Il vainc cependant sans mal les Mamertins et les oblige a battre en retraite.
En effet Pyrrhos n'est pas un partisan de la destruction des forces ennemies: « Pyrrhus, roi d’Épire, avait fermé les portes d’une ville qu’il venait de prendre d’assaut ; mais, s’étant aperçu que les habitants, ainsi enfermés et réduits à la dernière nécessité, se défendaient avec résolution, il leur laissa la retraite libre.
Le même roi recommande, dans les préceptes de stratégie qu’il a laissés, de ne pas presser à outrance un ennemi qui est en fuite, non seulement de peur que la nécessité ne le force à rétablir le combat et à se défendre avec plus de courage, mais encore pour qu’il plie une autre fois plus volontiers, sachant que le vainqueur ne s’attachera pas à le poursuivre jusqu’à entière destruction »8


Après ce succès il se dirige vers Tarente ou il joint son armée à la garnison avant de marcher vers la ville de Maleventum espérant remporter un victoire contre les Romain et ainsi briser l'alliance entre Carthage et Rome.
Devant Maleneventum Pyrrhos essaye une attaque nocturne contre le camps Romain qui échoue, le champ de bataille se déplace alors sur la plaine en dessous de Maleventum qui est flanqué de montagnes et de foret et n'est pas propice a la cavalerie9. Les phalanges grecs affronte donc directement les légions romaine or le terrain favorise la manipule et désavantage la phalanges , Pyrrhos ne pouvant faire donner efficacement sa cavalerie se retire en bon ordre.
Les Romains pour célébrer leur victoire10 renomme la ville Beneventum ou « bon évènement ».


Après l'échec de cette campagne Pyrrhos ne reçoit pas les renforts qu'il escompte de Grèce, décide de laisser une garnison à Tarente et de renter a Epire. Pour P. Léveque Pyrrhos n'abandonne pas son projet d'empire grec d'occident mais veut d'abord conquérir la Grèce pour être en mesure d'opposer un grande armée au Romain11.
En Gréce Pyrrhos conquis rapidement la Macédoine et défis les Gaulois qui l'avait envahi. Puis il se lança a l'assaut du Péloponnèse et Attaqua la ville de Sparte alors qu'elle est dégarnie mais l'arrivée inopiné de renforts fera échouer cette tentative. Peu de temps après il s'attaque a la ville d'Argos pendant la nuit. La légende veut qu'une veille lui ait lancé une tuile ce qui l'aurait assommé et qu'il fut après tué par des mercenaires a la soldes d'Argos12.


Quoi qu'il en soit la mort de Pyrrhos pendant le siège d'Argos mets fin a son rêve d'empire grec occidental , peu de temps après sa mort la garnison épirotes de Tarente se rends et le royaume d'Epirus redevient un petit royaume sans importance13.
La Sicile quand à elle devient le nouveau champ de bataille que se disputeront Carthage et Rome14 .
Pyrrhus fut le dernier espoir de la Grèce contre l'hégémonie Romaine15 et reste dans l'histoire un des plus dangereux adversaires de Rome.
Avant sa mort il écrivit ses Mémoires16 qui devinrent le livre préféré d'un autre grand général: Hannibal qui d'ailleurs n'hésitera pas à dire que Pyrrhos était le plus grand général après Alexandre le grand.


La fameuse expression victoire à la Pyrrhus est assez injuste avec ce grand général et si son expédition en Italie a été un échec, elle est quand même un magnifique fait d'arme; Montaigne disait: « il y a quelques défaites plus triomphante que des victoires ». Je crois que ce paradoxe s'applique à Pyrrhos.





















1Il a défendu Tarente avec succés et nombre de cités Italiennes ont rejoint son camp.

2Frontin, Les Stratagémes (Frontin exagére cependant la sagesse des consuls romains)

3Les pertes Epirotes sont tirés de Mémoires de Pyrrhos et il n'y a aucune raison de douter de leur veracité.

4Cité dans Plutarque, Vie de Pyrrhos XXI

5Ce n'était pas la première fois que les cité grec de Sicile utilisait cette méthode, elle avait eu recours à Timoleon 50 ans plus tôt et Pyrrhus en fin connaisseur de l'histoire militaire connaissait le précèdent.

6Pyrrhos etait toujours au plus fort du combat dans une bataille pour donner du courage a ses hommes et pour mieux maitriser la situation, ce sera d'ailleurs la cause de sa mort.

7Plutarque explique cette rebelion par les actions tyranique de Pyrrhos,j'aurais plutot tendance a penser avec P. Leveque que la rebellion des sicilines est contre l'expedition en Lybie et donc l'introduction de la conscription dans leurs cité.

8 Encore Frontin, Les Stratagèmes (cette conception n'était pas partagé par Hannibal qui pourtant admirait Pyrrhos mais elle fut reprise par Scipion l'Africain à Zama ou il vainci Hannibal

9Et encore moins au élephants, mais ceux ci s'il sont important n'ont pas l'attribut determinant que l'on a voulu leur donner.

10Qui est d'ailleurs plus que relative, le terme victoire est même contestable.

11L'historiographie classique qui est il faut le dire pro-romaine afirme que Pyrrhos abandonne tout ses projet Italiens or cela n'explique pas sa troisiéme et derniére campagne en italie ni l'empressement avec lequels il esseyera de conquerir la Gréce.

12Voir Plutarque, vie de Pyrrhos, XXXIV

13Meme si Pyrrhos a aussi été un grand administrateur voir P. Lévêque, Pyrrhos, Paris, 1957

14Voir Plutarque, vie de Pyrrhos, XXIII

15Philippe V de Macédoine et Antiochus le Grand bien que grand stratége ne metteront jamais Rome en danger.

16Malheuresement perdue aujourd'hui.
_______________________________________________
"L'existence est le récif sur lequel la pensée pure fait naufrage" S.KIERKEGAARD

"Dans la guerre tout est simple, mais le plus simple est difficile" C.CLAUSEWITZ
Revenir en haut
Jarnac
Penseur réfléchi
Penseur réfléchi

Hors ligne

Inscrit le: 08 Mar 2010
Messages: 71
Localisation: diverses et variées
Masculin
Point(s): 0
Moyenne de points: 0

MessagePosté le: Jeu 8 Avr - 17:48 (2010)    Sujet du message: Expedition de Pyrrhus en Italie. Répondre en citant

                                                                                   ANEXES


Dans les anexes j'ai rajoutés quelques citations de Frontin et 2 cartes:






"Pyrrhus, roi d’Épire, voulant se rendre maître de la capitale des Illyriens, mais ne pouvant compter sur le succès, mit le siège devant quelques autres de leurs villes. Il en résulta que les ennemis, ayant la con fiance que leur capitale était assez en sûreté par ses fortifications, se séparèrent pour aller secourir les places attaquées : alors Pyrrhus, rassemblant de nouveau toutes ses troupes, s’empara de la ville, que ses défenseurs avaient abandonnée."






"Autrefois les Romains, comme les autres nations, campaient par cohortes, et formaient çà et là des espèces de hameaux, les villes alors étant seules fortifiées. Pyrrhus, roi d’Épire, fut le premier qui enferma une armée entière dans une même enceinte retranchée. Les Romains ayant défait ce prince dans les plaines Arusiennes, près de Bénévent, s’emparèrent de son camp, dont ils étudièrent la disposition, et en vinrent peu à peu à cet art de camper qu’ils pratiquent aujourd’hui"




"Le médecin de Pyrrhus, roi d’Épire, étant venu près de Fabricius, qui commandait l’armée romaine, lui promit d’empoisonner son maître, si on lui accordait une récompense proportionnée à ce service. Fabricius, qui répugnait à fonder ses succès sur un semblable forfait, découvrit au roi les intentions coupables de son médecin ; et cette loyauté engagea Pyrrhus à rechercher l’amitié des Romains."










_______________________________________________
"L'existence est le récif sur lequel la pensée pure fait naufrage" S.KIERKEGAARD

"Dans la guerre tout est simple, mais le plus simple est difficile" C.CLAUSEWITZ
Revenir en haut
Jarnac
Penseur réfléchi
Penseur réfléchi

Hors ligne

Inscrit le: 08 Mar 2010
Messages: 71
Localisation: diverses et variées
Masculin
Point(s): 0
Moyenne de points: 0

MessagePosté le: Sam 9 Oct - 23:09 (2010)    Sujet du message: Expedition de Pyrrhus en Italie. Répondre en citant

Je lisais Le Prince ou plutôt je le relisais lorsque je vis ce bout de paragraphe auquel je n'avais précédemment pas porté une attention suffisante:


 
Citation:
 Toutes ces choses étant considérées, personne ne s'étonnera de la facilité qu'eut Alexandre à tenir l'état d'Asie et des difficultés qu'ont eues les autres comme Pyrrhus et beaucoup d'autres, à conserver l'acquisition ce qui ne provient pas de la petite ou grande vertu du vainqueur, mais de la dissemblance du sujet.


Cette citation est la conclusion du chapitre 4 du Prince. Les choses considérées par Machiavel sont en premier lieu la facilité de se maintenir dans un système "bureaucratisé" où la fonction politique est dépersonnalisé c'est à dire a son époque les Empires (je me réfère à la conception qu'ont les science politiques du mot Empire) tel l'Empire Ottoman et l'empire Perse et en second lieu la difficulté de se maintenir dans un système plus personnalisé ou les subordonnés politique ont plus d'indépendance et de latitude système tel la monarchie féodale ou sortant de la féodalité et les tyrannie des cité états d'Italie du sud et de Sicile, l'exemple que Machiavel fourni est la France  (les grands n'ayants pas encore été réduit par Richelieu).




En applicant cette vision à la chine l'on peut comprendre le nombre impressionnant de dynastie que ce vieil empire a vu passer. 
_______________________________________________
"L'existence est le récif sur lequel la pensée pure fait naufrage" S.KIERKEGAARD

"Dans la guerre tout est simple, mais le plus simple est difficile" C.CLAUSEWITZ


Dernière édition par Jarnac le Dim 16 Oct - 19:25 (2011); édité 1 fois
Revenir en haut
Dr Strangelove
Maître de la Dialectique
Maître de la Dialectique

Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2010
Messages: 809
Localisation: Plou dans la Granteu Alleumagne !
Point(s): 0
Moyenne de points: 0

MessagePosté le: Lun 11 Oct - 16:24 (2010)    Sujet du message: Expedition de Pyrrhus en Italie. Répondre en citant

On l'avait attendu cette fin toujours très intéressant.
_______________________________________________
Jack D. Ripper : Général I can no longer sit back and allow Communist infiltration, Communist indoctrination, Communist subversion and the international Communist conspiracy to sap and impurify all of our precious bodily fluids.
Dr. Strangelove: Of course, the whole point of a Doomsday Machine is lost, if you KEEP it a SECRET ??!! Why didn't you tell the world, EH?
Dr. Strangelove: Regrettably, yes. But it is, you know, a sacrifice required for the future of the human race. I hasten to add that since each man will be required to do prodigious... service along these lines, the women will have to be selected for their sexual characteristics which will have to be of a highly stimulating nature.
Dr. Strangelove: It would not be difficult, Mein Führer. Nuclear reactors could - heh, I'm sorry, Mr. President - nuclear reactors could provide power almost indefinitely.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Jarnac
Penseur réfléchi
Penseur réfléchi

Hors ligne

Inscrit le: 08 Mar 2010
Messages: 71
Localisation: diverses et variées
Masculin
Point(s): 0
Moyenne de points: 0

MessagePosté le: Lun 11 Oct - 17:14 (2010)    Sujet du message: Expedition de Pyrrhus en Italie. Répondre en citant

Dr Strangelove a écrit:
On l'avait attendu cette fin toujours très intéressant.


Comment ça ce n'est q'un ajout tardif la conclusion elle a été écrite il y a longtemps. je ne comprend pas ce que tu veux dire.
_______________________________________________
"L'existence est le récif sur lequel la pensée pure fait naufrage" S.KIERKEGAARD

"Dans la guerre tout est simple, mais le plus simple est difficile" C.CLAUSEWITZ
Revenir en haut
Dr Strangelove
Maître de la Dialectique
Maître de la Dialectique

Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2010
Messages: 809
Localisation: Plou dans la Granteu Alleumagne !
Point(s): 0
Moyenne de points: 0

MessagePosté le: Lun 11 Oct - 17:54 (2010)    Sujet du message: Expedition de Pyrrhus en Italie. Répondre en citant

j'ai du louper la fin alors, en meme temps ça fait 15 plombes que j'etais pas allé voir.
_______________________________________________
Jack D. Ripper : Général I can no longer sit back and allow Communist infiltration, Communist indoctrination, Communist subversion and the international Communist conspiracy to sap and impurify all of our precious bodily fluids.
Dr. Strangelove: Of course, the whole point of a Doomsday Machine is lost, if you KEEP it a SECRET ??!! Why didn't you tell the world, EH?
Dr. Strangelove: Regrettably, yes. But it is, you know, a sacrifice required for the future of the human race. I hasten to add that since each man will be required to do prodigious... service along these lines, the women will have to be selected for their sexual characteristics which will have to be of a highly stimulating nature.
Dr. Strangelove: It would not be difficult, Mein Führer. Nuclear reactors could - heh, I'm sorry, Mr. President - nuclear reactors could provide power almost indefinitely.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 05:23 (2018)    Sujet du message: Expedition de Pyrrhus en Italie.

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Penseurs Tranquilles Index du Forum -> Bibliothèque -> Histoire, Géographie et Economie Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation