Le Coin des Penseurs Tranquilles Index du Forum
 
S’enregistrer
 
Le Coin des Penseurs Tranquilles Index du Forum FAQ Rechercher Membres Groupes Profil Se connecter pour vérifier ses messages privés Connexion
 
Eichmann à Jérusalem, Rapport sur la banalité du mal

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Penseurs Tranquilles Index du Forum -> Les rapports -> Fiches de Lecture
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Jarnac
Penseur réfléchi
Penseur réfléchi

Hors ligne

Inscrit le: 08 Mar 2010
Messages: 71
Localisation: diverses et variées
Masculin
Point(s): 0
Moyenne de points: 0

MessagePosté le: Mar 6 Juil - 21:55 (2010)    Sujet du message: Eichmann à Jérusalem, Rapport sur la banalité du mal Répondre en citant

 
 Nous avions déjà évoquer le sujet voici une fiche de lecture sur le livre d'Arendt
Citation:

Le procès d’Adolf Eichmann, responsable de la logistique de l’application de la « Solution finale », s’ouvre en Israël le 11 avril 1961. Il est condamné à mort le 15 décembre, puis exécuté le 1er juin 1962.
Hannah Arendt couvre ce procès pour le New Yorker, elle en tire un livre, Eichmann à Jérusalem. Rapport sur la banalité du mal.
Dans ce livre Arendt s’interroge comment Eichmann un homme « normal, indescriptiblement minable et répugnant » et elle y invente le concept de banalité du mal. Dans ce livre Arendt affirme que « Eichmann n’était ni un Iago, ni un Macbeth et il ne lui serait jamais venu à l’esprit, comme à Richard III, de faire le mal par principe ». Son seul crime, sans précédent, consiste à ne pas avoir pensé ce qu’il faisait, à n’avoir pas imaginé les conséquences de ses actes.
L'homme moyen ou banal selon un point de vue philosophique est même bon. Il sait discerner le bien et le mal, comment penser que le fonctionnaire qui ne ferais jamais aucun mal à son voisin peut calmement, sans remords et sans en considérer l'importance massacrer des million de gens?
La banalité du mal c'est donc le mal commis par des personnes banales. Mais cela ne s'arrête pas là et ce qui est vraiment choquant mais aussi fondateur dans la théorie de Arendt c'est qu'Eichmann considère ses crimes avec indifférence et trivialité.
Ainsi non seulement il y a un indicible décalage entre la nature d'Eichmann (fonctionnaire timide) et ses action génocidaires; mais il y aussi chez un regard sur ses crimes comme de choses banales, d'importances mineures.
Le mal est tellement banal chez des meurtriers en masse comme Eichmann et Douch qu'il croient être de « bon » citoyens ou de « bon » communistes.
Quand Eichmann utilise la philosophie de Kant (qu'il a mal comprise) pour ce justifier il ne fait pas preuve de machiavélisme, il est sincère. 
Eichmann avait le choix entre être un génocidaire ou désobéir au ordres. Il a choisi d'être un génocidaire car c'était pour lui le choix le plus moral, le mal absolu est devenu banal pour cette un individu.
Eichmann n'est ni Gilles de Rai ni le Marquis de Sade et ces bien cela qui est inquiétant.
Pour reprendre les mots d'Hanna Arendt la banalité du mal est terrible, indicible et impensable. 
La Banalité du mal ne disculpe pas Eichmann, au contraire c'est presque le mal absolu car il ne veut pas voir qu'il fait le mal. 
La banalité du mal n'est pas amorale elle est profondément immoral.
Même dans le système les plus totalitaire l'individu et libre, la peur de la mort ou l'endoctrinement ne saurais justifier ni expliquer les génocides.
Si l'individu agi seulement parce qu'il a peur alors il restera passif autant que possible, et le système génocidaire n'aurait jamais pu s'instituer.
S'il est seulement endoctriné cela veut dire qu'il a arrêté sa réflexion, qu'il considère le mal qu'il fait comme banal et trivial alors il est dans la banalité du mal.
C’est donc seulement avec le concept de banalité du mal qu’Arendt développe dans ce livre que l’on peut vraiment commencer à comprendre l’acte génocidaire.







_______________________________________________
"L'existence est le récif sur lequel la pensée pure fait naufrage" S.KIERKEGAARD

"Dans la guerre tout est simple, mais le plus simple est difficile" C.CLAUSEWITZ
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 6 Juil - 21:55 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Penseurs Tranquilles Index du Forum -> Les rapports -> Fiches de Lecture Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation